Sélectionner une page

Le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) a publié un dossier qui donne le malheureux constat que les élèves français ont toujours des difficultés à écrire dans leur propre langue. « Les élèves français développent une faible appétence pour rédiger dans le cadre scolaire, dans toutes les disciplines, et ont des difficultés orthographiques, tout au long de la scolarité obligatoire. »

Ce n’est pas parce que les élèves n’aiment pas écrire mais la raison est que l’école ne s’est pas adaptée aux nouveaux moyens et supports d’écriture. En effet, les 12-17 ans passent beaucoup de temps sur les réseaux sociaux et ainsi passent des heures d’écriture. Parfois, ils écrivent plus qu’ils ne parlent. Selon Michel Fayol, spécialiste dans l’acquisition de l’écrit chez les enfants, l’école doit proposer des sujets d’écriture en adéquation avec les « formes d’écriture les plus répandues aujourd’hui ».

Le Cnesco donne 10 recommandations sur leur site.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail